Publié le

Dehors l’hiver…

Un château en hiver

... a commencé de resserrer ses mâchoires d'un blanc immaculé.
Ponctué parfois par le chicot fumant d'un pan de terre à nu.
Il n'en ait encore qu'à ses débuts mais déjà sa présence pèse sur toute la contrée.
Donnant au souffle des hommes et des bêtes une consistance qu'il ne connaît que durant les grands froids.
Et celui-ci serait intense.
Tous les signes l'avaient annoncés.
Le chanoine lui même avait dû l'admettre.

Continuer la lecture... Dehors l’hiver…
Publié le

La morue de Camaret (W.I.P)

La morue de Camaret a vendu son âme au diable....
Pour pas grand chose il parait...elle n’était plus guère solvable.
Les actionnaires aux aguets ont trouvé l'affaire minable.
Transaction sans intérêt, même pas un dessous de table....

La môme, rue du Cabaret a vendu son corps au diable...
Pour pas grand chose....

Publié le

Un poème de Corbeyran

Un poème donc, trouvé dans la BD "Le marchand de temps", de Corbeyran et Chaye,qui reste donc leur entière propriété, je ne le cite ici parce que je l'aime beaucoup...et vous invite donc à découvrir cette BD ( qui date un peu, mais les bonnes chose vieillissent généralement bien..).

le-marchand-de-temps-corbeyran-chaye

Au mépris de la mort
Quand la vision s'efface
Au défi des menaces
Quand la passion l'emporte
Prends garde, marchand
Révise tes prières
Prends garde à tes chimères
Bouches ouvertes au néant
Fronts plissés, grimaçants
Visages déformés
Gestes lents
Déjà figés
Regards hautains
Yeux éteints
Corps de pierre
Cœurs amers
Dévorés par les vents
Fantômes grimaçants
Patiemment rongés par le temps.

Corbeyran-Chaye : Le marchand de temps